Éviter que des e-mails soient marqués comme spam grâce à spf, dkim et dmarc

Empêcher le spoofing et le spam avec SPF


Depuis novembre 2022, les expéditeurs qui envoient des e-mails à des comptes Gmail personnels doivent configurer SPF ou/et DKIM. Google effectue des vérifications aléatoires sur les messages envoyés par de nouveaux expéditeurs à des comptes Gmail personnels afin de s’assurer qu’ils sont authentifiés. Les messages qui ne contiennent pas au moins l’une de ces méthodes d’authentification seront rejetés ou marqués comme spam.

Cette condition ne s’applique pas si vous êtes un expéditeur existant. Toutefois, il est recommandé de toujours configurer SPF et DKIM pour protéger les e-mails de votre organisation et répondre aux futures conditions d’authentification.

SPF est une méthode d’authentification d’e-mails standard. SPF protège votre domaine contre le spoofing et empêche vos messages sortants d’être marqués comme spam par les serveurs de réception. SPF définit les serveurs de messagerie autorisés à envoyer des messages pour votre domaine. Les serveurs de messagerie de réception utilisent SPF pour vérifier que les messages entrants qui semblent provenir de votre domaine ont bien été envoyés par des serveurs que vous avez autorisés.

Sans SPF, les messages envoyés par votre organisation ou votre domaine sont plus à risque d’être marqués comme spam par les serveurs de réception.


Authentification des e-mails pour Gmail


En plus de SPF, nous vous recommandons de configurer DKIM et DMARC. Ces méthodes d’authentification apportent davantage de sécurité à votre domaine et aident à garantir que les messages de votre domaine sont distribués normalement. Consultez Empêcher le spoofing, l’hameçonnage et le spam.

Publié par Georges

Probablement en train de coder, mais cela ne m'empêche pas d'écrire des articles intéressants !

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *